Capella Sanctæ Crucis

Capella Sanctæ Crucis

Biographie

« La sensation est de fraîcheur, de spontanéité, de surprise »
Pablo J. Vayón, Scherzo Magazine

« Zuguambé est un disque de référence. Une splendeur musicale. »
Pedro M. Santos, Público

« [...] Magnifiquement sévère, ce programme musical nous a permis de percevoir,
dans la qualité charnelle du timbre des voix et des bois mêlés, une sorte de
sensualité de la mort dont les ibères sont friands et que les corses partagent
volontiers en célébrant, avec les larmes, la lumière. »
L.A. Gascona



La Capella Sanctæ Crucis est une formation professionnelle d’étude et d’interprétation de sources musicales inédites portugaises.

L’ensemble a été créé en 2012 par le musicien et chercheur Tiago Simas Freire comme l’image sonore de son travail de Doctorat, inséré dans un vaste projet multidisciplinaire de l’Université de Coimbra (UC), avec le partenariat du CNSMD de Lyon et de l’Université Jean Monnet.

Ce projet, à la croisée de la recherche musicologique et de la recréation musicale, réanime la valeur de trésors méconnus des XVIe et XVIIe siècles portugais.

La Capella Sanctæ Crucis tient son nom de la chapelle du monastère de Santa Cruz de Coimbra d'où sont issus les manuscrits musicaux au coeur du travail mené sur les origines du Baroque musical portugais dans son contexte ibérique et européen.

En 2017 paraît le premier disque de la formation, sous le label harmonia mundi dans la collection Harmonia#Nova qui repère et lance de nouveaux talents, et Tiago Simas Freire obtient le titre de Docteur en Musique et Musicologie. Avec la consolidation de l’excellence musicale de l’ensemble et de sa collaboration avec l’équipe de recherche sur les fonds musicaux inédits à l’UC, la Capella Sanctae Crucis poursuit son projet de découverte, de récupération et de partage d’un patrimoine sonore des plus précieux.

Dans les nombreux manuscrits inédits issus du Monastère de Santa Cruz et conservés à la Bibliothèque Générale de l’UC sont puisées, étudiées et interprétées des musiques surprenantes et somptueuses, mêlant souvent les univers sacré et profane. Après plus de 350 années de silence, ces trésors oubliés, ces cathédrales en musique, se font enfin réentendre.

La formation réunit une équipe de musiciens fidèles issus de grands centres européens spécialisés dans l’étude des musiques anciennes : les Conservatoires Supérieurs de Lyon, de La Haye et d’Amsterdam, et les Écoles Supérieures de Barcelone, de Genève et de Porto.

Le premier enregistrement de l’ensemble – « ZUGUAMBÉ : Musique pour la liturgie du Monastère de Santa Cruz de Coimbra c.1650 » –, est paru dans la nouvelle collection Harmonia#Nova lancée par le label harmonia mundi, en septembre 2017.

Ce programme, présenté en octobre au Festival d’Ambronay, a été accueilli avec grand enthousiasme et par le public et par la presse.

La rencontre avec harmonia mundi est aussi une rencontre avec Taklit Artist & Concert Management, partenaire privilégié de nombreux artistes, festivals, agences artistiques et établissements culturels. À cette occasion la Capella Sanctae Crucis est invitée à intégrer le catalogue de management de Taklit. C’est un formidable tremplin pour poursuivre son aventure de recréation de l’activité musicale florissante au monastère de Santa Cruz de Coimbra, projet ambitieux dont le programme ZUGUAMBÉ a été le premier volet.

Agenda

VIDEO

Ecouter

Hodie nobis caelorum Rex - Responsorio a8
Sale alumbrando a la tierra - Tono a4
Ai amores Ai me Dios - Tono a2

Photos

Press Kit

Booking

TAKLIT, Sarl | 93, rue Jean Jaurès 92800 PUTEAUX FRANCE | booking@taklit.net | Office: +33 (0) 1 45 49 11 42